Réseaux de Franchise et instance de dialogue social : fin de partie

« Une canne à pêche dans les mains d’un homme est la preuve de sa patience »

Depuis le vote de la loi dite El Khomri, nous expliquons à nos clients franchiseurs qu’il ne faut rien faire dans le cadre de la mise en place de l’instance du dialogue social au sein de leur réseau : attendre et être patient.

Ce 6 février, l’Assemblée nationale a approuvé la ratification des ordonnances réformant le Code du travail et a supprimé l’obligation de mise en place d’une instance sociale dans les réseaux de franchise (article 64 de la loi du 8 août 2016).

Malgré les « regrets » de madame Muriel Pénicaud, Ministre du travail.

Sans tenir compte de la position de la CFDT Services qui considère que « les parlementaires privent des milliers de salariés d’un dialogue social qui doit apporter les informations, les perspectives, les mobilités, les droits sociaux auxquels peuvent prétendre les salariés en contrepartie de leur travail qui fait grandir les marques ».

« On va revenir sur le sujet » prévient Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

Espérons qu’un nouveau texte ne vienne pas réintroduire ce qui n’aurait jamais dû exister.